Filtre Anti-Ddos - politique de gestion en cas d'attaque DDoS

Définition

Qu'est ce qu'un filtre anti-DDoS ?

Une attaque DDoS vise à rendre un serveur, un service ou une infrastructure indisponible en surchargeant la bande passante du serveur, ou en accaparant ses ressources jusqu'à épuisement.

La protection DdoS que nous appliquons sur les noms de domaine, les hébergements web mutualisés et les serveurs privés virtuels fait en sorte que les attaques Ddos soient stopper de manière efficace.

Procédure

Comment fonctionne le filtre anti-DDoS ?

Lorsque nos systèmes détectent un trafic anormal sur un service que nous hébergeons, notre filtre anti-DDoS applique plusieurs niveaux de sécurisation : 

  • 1ère alerte : mise en surveillance des services pendant 24h --> aucun symptôme.
  • 2ème alerte : blocage du trafic UDP pendant 10 minutes --> cela peut entrainer des problèmes de résolution du nom de domaine.
  • 3ème alerte : blocage du trafic ICMP pendant 10 minutes --> le serveur ne répond plus au ping et ne peut plus envoyer.
  • 4ème alerte : blocage du trafic UDP pendant 10 minutes --> la résolution du nom de domaine fonctionne normalement mais les autres protocoles UDP sont bloqués
  • 5ème alerte : blocage du trafic entier pendant 10 minutes --> le serveur est totalement inaccessible.

Notez cet article

5 / 5
1 avis


Vous avez noté 0 étoile(s)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Merci !

N'hésitez pas à commenter nos pages afin de nous aider à les améliorer si besoin.

Vous souhaitez nous laisser un commentaire concernant cet article ?

Si cela concerne une erreur dans la documentation ou un manque d'informations, n'hésitez pas à nous en faire part depuis le formulaire.






Pour toutes questions non liées à cette documentation ou problèmes techniques sur l'un de vos services, cliquez ici si vous souhaitez contacter le support commercial ou le support technique